Obrigada Lisboa !

4 jours à Lisbonne, c'est court mais intense.
Belle et facile à vivre, Lisbonne m'a enivrée de ses couleurs, de ses miradors et de ses embruns.
Des quartiers différents, plusieurs villes en une, à la fois étendue et si intimiste, un délice.
Parcourir la ville en tramway et monter les pentes avec les élévateurs, profiter de belles terrasses et de points de vue magnifiques sur le Tage à toute heure, vraiment une explosion de sensations !
Des fontaines, des azulejos, des ambiances mauresques puis des sardines, du liège, des tissus et le tout mixé avec de l'art contemporain et du design, tout ce qu'il me fallait. Rien de tel pour recharger les batteries et reprendre le rythme quotidien avec le sourire ! Et hop quelques adresses et quelques photos soulignées de mes impressions sur le vif...

 Le Musée du Design et de la Mode (gratuit) est en pleine rue piétonne, proche de la place du commerce. Ses expositions sont riches et en lien avec les tendances actuelles du design.

 La place Figueira est un point de repère et de départ pour les tram et nombreux bus.

 Mon hôtel le Gat Rossio, très bien situé sauf qu'il faut exiger une chambre côté terrasse (pas côté rue) et le plus haut possible pour éviter les nuisances sonores ;-) Chambres petites mais fonctionnelles, petit déj. sympa !

 Le musée collection Berardo (gratuit), à Belem, est un endroit incontournable pour les amateurs d'art. J'ai été étonnée de la richesse de cette collection, une véritable injection d'histoire de l'art qui m'a rappelée mes années facs d'arts plastiques et les belles années du CAPC de Bordeaux. J'ai revu du Kapoor, Oursler, Viola, Goldin, Sherman puis tous les autres de Picasso à Wharol, vraiment une collection impressionnante de l'art du 20ème siècle ! 

 La LX Factory, ancienne usine textile, est un pôle conceptuel et alternatif. Des boutiques, des ateliers et des endroits sympas pour prendre un repas ou un en cas. La boutique "Wish Concept Store" vend les créations de Anne Hubert, la créatrice française de "La cerise sur le gâteau".

 Une vue depuis la fenêtre de la "Room chairs" au Musée des arts décoratifs dans l'Alfama.

 Des azulejos et de l'art contemporain se côtoient dans les ruelles près du château St Georges.

 Avec toutes ses devantures anciennes des boutiques d'artisans, Lisbonne passe de l'ancien au moderne jusqu'au conceptuel sans passer par 4 chemins. 
C'est ce qui a fait tout le charme de mon séjour.

* J'ai aussi aimé prendre un verre au crépuscule sur les terrasses des miradors (Santa Catarina) et au dernier étage de l'hôtel Bairro Alto. J'ai loupé la visite de l'atelier de l'artiste Joana Vasconcelos mais je me dis que ce sera pour une prochaine escapade !